Anna Zviebel est une artiste franco-tchèque né le 31 juillet à Chambéry. Elle a toujours évolué dans une double culture et en contact avec les deux pays – la France et la Tchécoslovaquie, plus tard la République Tchèque. Installée en France, son atelier de peinture se trouve à la Motte-Servolex.

Elle passe son enfance et son adolescence dans un environnement artistique dynamique qui la pousse toujours vers de nouvelles expériences et approches à la créativité, dont la musique et le théâtre.
En 2007, elle s’installe à Lyon pour 5 ans. Elle va approfondir son jeu théâtral à l’école des Arts et du Spectacle « ATRE », au Carré 30 et en MJC et travaille dans le milieu social.
Ressentant le besoin d’expérimenter la vie ailleurs, elle part en Argentine en 2012. Elle fait la rencontre d’un artiste tatoueur et l’assiste dans ses créations: des peintures murales faisant la décoration de son studio.
Un an plus tard, elle se tourne vers son premier amour : le théâtre. Après avoir passé une audition, elle devient comédienne dans la compagnie de théâtre « FTFS » et part vivre en Irlande. Pendant la semaine elle joue sur scène dans le pays, mais son temps libre, elle le consacre à peindre chez elle à Dublin.
De retour en France en 2014, elle prend conscience de l’intérêt qu’elle porte à la pratique picturale et trouve son style. Elle travaille la matière directement sur les supports pour donner du relief à ses œuvres. Elle invente sa propre technique en utilisant le pistolet à colle.
Sa première exposition personnelle « The beginning » a lieu à Prague, dans le café collectif ROH (signifiant « du coin » ou étant les initales de « Revoluční odborové hnutí » signifiant « Mouvement syndical révolutionnaire »).
Elle s’installe dans la capitale de la République Tchèque, son deuxième pays, de 2015 à 2017. Elle travaille dans la « galerie «Zahradník » qui vise en particulier à exposer la photographie documentaire et la photographie historique. Elle devient membre de la compagnie de théâtre de marionnettes « Rodinné divadlo » et fait de la figuration dans tous types de tournage, passant du cinéma à la publicité. Elle fait la connaissance de nombreux artistes : Bob Hochman (peintre, sculteur, musicien) avec qui elle partage une exposition en 2016, Jan Parkman (photographe), Jiri Ginzer (sculteur), Alena Vykuliková (photographe)… et expose dans divers lieux. Son atelier où elle réalise ses premiers grands formats et perfectionne son style est à Žižkov, un quartier bohème à l’est du centre-ville, occupé par des artistes en tous genres.
De retour en France depuis un an, elle élargie ses goûts en employant de nouvelles matières qui donne force à ses toiles. Elle expérimente différentes esthétiques étant animé par la géométrie maitrisé comme par la libre abstraction.